Oxalisconseil

Pacs, mariage, les précautions à prendre avant de s’engager

Avant de procéder à un engagement, le couple doit bien connaître les conditions concernant les statuts qui régiront leur vie commune. La différence pacs mariage n’est pas toujours évidente, car ces deux statuts présentent un certains nombres de similitudes. Des précautions sont nécessaires afin de ne pas foncer tête baissée dans ces engagements à grandes responsabilités.

Rédigez bien votre convention de pacs

Comparé au mariage, le pacs est plus « libéral », que cela soit en matière de procédures ou en matière d’implications. En effet, pour se pacser, il suffit aujourd’hui de s’enregistrer en mairie et de signer une convention de pacs. Mais avant de la signer, il faut bien prendre conscience de ce qu’elle stipule. Evitez ainsi de choisir le premier contrat-type que vous trouverez sur internet, car ces conventions sont souvent incomplètes. Prenez le temps de la rédiger, afin que vous puissiez choisir le meilleur régime pour votre couple. Par ailleurs, vous devez savoir que le pacs ne vous donne pas le statut d’héritier de votre partenaire. Si vous souhaitez donc que votre partenaire vous succède, mentionnez-le dans votre testament.

Renseignez-vous auprès d’un professionnel

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel, en l’occurrence un notaire. Cela vous sera surtout utile en ce qui concerne vos biens. Le pacs implique par défaut un régime de séparation des biens. Pensez ainsi à consulter un notaire pour rédiger un contrat qui stipulera clairement les règles de contribution de chacun et les modalités de rupture.

En ce qui concerne le mariage, nous savons que la mention de contrat de mariage est souvent appréhendée par les couples. Pourtant, ce contrat éviterait une grande perte de temps et d’argent si le mariage venait à se dissoudre. En effet, le régime par défaut du mariage est celui de la communauté des biens. En cas de divorce, les procédures seront donc beaucoup plus lourdes et compliquées en l’absence de contrat de mariage.

Prenez les précautions nécessaires avant de faire le grand saut, que vous décidiez de vous pacser ou de marier. Etre prudent est toujours recommandé en ce qui concerne ces décisions lourdes en conséquences.